Courriel et/ou mot de passe invalide. Réessayez ou cliquez sur le lien « mot de passe oublié ?».
Veuillez entrer une adresse électronique valide.
Veuillez saisir un mot de passe valide
Menu Back

Connéxion Associès aux ventes

Bienvenue chez Gucci. Bienvenue sur notre site international qui présente les collections Gucci disponibles dans nos boutiques du monde entier.

L'achat en ligne est actuellement disponible aux États-Unis, au Canada, en Europe, en Moyen-Orient, au Japon, en Corée, en Chine, en Hong Kong (Chine), en Nouvelle-Zélande et en Australie. Si votre lieu de résidence se situe dans l'une de ces zones de livraison et que vous souhaitez effectuer une commande en ligne :

Changez de pays/région Ou poursuivez sur notre site international.
Légèrement brut sur les bords, kitsch et enclin à l'excès, l'esprit des créations punks royales d'Alessandro Michele pour le défilé Cruise 2017 de Gucci est peu conventionnel. C'est ce qui a amené Vanessa Grall, fondatrice de Messy Nessy Chic, un magazine digital publiant des histoires empreintes de nostalgie et de surprenantes découvertes urbaines, à pousser les portes de cette élégante sous-culture britannique aux vestes richement décorées et aux chapeaux à plumes.
 Je me sens vraiment britannique aujourd'hui. Bien sûr, je ne le suis pas. Même si je vis désormais de l'autre côté de la Manche, sur le territoire français, c'est ici que j'ai grandi et je ressens toujours une part de fidélité et d'affection envers ce grand royaume qui m'a élevée. Actuellement, je regarde même la mini-série télévisée Victoria, qui retrace les jeunes années de la reine d'Angleterre. Elle éveille chez moi l'envie d'améliorer mon accent et de boire davantage de thé Earl Grey. Bien entendu, être Britannique ne se résume pas à adopter un accent précieux, à boire du thé et à tailler des rosiers. Avez-vous déjà entendu parler des Pearly Kings and Queens ? J'en garde un vague souvenir de mon enfance à Londres. Sous-culture unique de la capitale anglaise et partie intégrante de son patrimoine, les Pearlies sont les monarques méconnus de Grande-Bretagne, dont l'histoire mérite d'être racontée.
 
Remontons il y a plus de 150 ans, au 19e siècle, dans le Londres de l'époque victorienne. Tout a commencé par un orphelin du nom de Henry Croft, chargé de balayer les rues et d'attraper les rats, qui évolua sous l'aile des Costermongers du marché de Spitalfields, un groupe éminent de vendeurs de pomme du quartier de l'East End. Croft s'inspira de leur mode de vie et de leur rôle de bienfaiteurs au sein de la communauté. Les chefs de ce groupe étaient également connus pour les boutons de nacre uniques qu'ils cousaient sur les coutures passepoilées de leurs haillons, en tentant d'imiter les perles des plus fortunés. L'histoire raconte que l'impressionnable Henry, désireux d'égaler ses héros locaux, arpentait les rives boueuses de la Tamise lorsqu'il serait tombé par hasard sur le cargo naufragé d'un navire japonais englouti et sur les milliers de boutons de nacre qu'il transportait. Croft couvrit alors la totalité de son costume usé et de son chapeau haut de forme avec 60 000 boutons de nacre qu'il cousit en formant des motifs ingénieux, et y inscrivit les devises de Robin des Bois, telles que « All for charity and pity the poor ». Il se consacra ensuite à collecter de l'argent pour des œuvres de charité et des orphelinats, notamment celui dans lequel il a grandi. Vêtu d'un costume couvert de perles afin d'attirer l'attention pour récolter davantage d'argent, vous ne pouviez pas le louper. Il devint un personnage célèbre de l'East End et traversa toute la ville, sollicitant l'aide des Londoniens charitables sensibles à son style exagéré.
 
En 1911, la société organisée Pearly fut créée, établissant dans chaque quartier de la ville ses propres représentants : les Pearly Kings and Queens. À Londres, cette tradition caritative organisée de la classe ouvrière perdure toujours aujourd'hui.
 
La Grande-Bretagne est aussi punk qu'elle peut être guindée. La Grande Bretagne est aussi cockney qu'elle est conservatrice, elle adore autant la monarchie qu'un soupçon d'anarchie. Elle possède des demeures majestueuses comme des quartiers résidentiels, elle savoure aussi bien une tasse de thé et des crumpets qu'un fish and chips. C'est la nation de la bourgeoisie et de la vie bohème comme des bouchers et des ouvriers. Exclure l'un de ces éléments reviendrait tout simplement à être anti-Britannique. Et personne ne peut mieux comprendre ceci que l'univers de la mode...
 
Pour la collection Cruise 2017, la mythique Maison Gucci et son directeur de la création, Alessandro Michele, ont mis en scène un splendide défilé d'inspiration britannique, organisé dans un cloître qui n'est autre que l'abbaye de Westminster. 
 
Au milieu des imprimés de jardins anglais de Michele et de son clin d'œil à l'élégance et à la culture punk, les Pearly Kings and Queens de la « famille royale » britannique de Gucci arpentaient également fièrement leur podium du 16e siècle. Avec ses couleurs patriotiques, ses vestes richement décorées, ses chaussures cloutées et ses costumes ajustés, ils dégagent un soupçon de raffinement, un petit côté rustique et une touche de kitsch, faisant d'eux les parfaits attributs du style britannique de cette année.

Découvrez la collection Cruise 2017 de Gucci.
En savoir plus ^
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
 

  • Photo credits: Museum of London.
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
  • Photo by George Konig.
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
 

  • Photo by E. Bacon.
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
 

Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
 

  • Photo by Philip Townsend.
Messy Nessy Chic nous raconte l'histoire des Pearly Kings and Queens, représentants d'une élégante sous-culture anglaise. L'autre famille royale d'Angleterre
  • Photo by Peter Purdy.
Mot de passe oublié
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Envoyer
Mot de passe oublié
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Envoyer
Mot de passe oublié?
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Merci
Un e-mail contenant des instructions pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à l’adresse

Service ClientsGUCCI International

Veuillez sélectionner un pays/région afin de faire apparaître les coordonnées correspondantes