Courriel et/ou mot de passe invalide. Réessayez ou cliquez sur le lien « mot de passe oublié ?».
Veuillez entrer une adresse électronique valide.
Veuillez saisir un mot de passe valide
Menu Back

Connéxion Associès aux ventes

Collectionneur avide de beaux objets et bête de scène passionnée de mode, Elton John se lance dans une nouvelle et ultime tournée, le Farewell Yellow Brick Road Tour, habillé par Gucci.
Dans un entretien exclusif avec Gucci.com, la star évoque son style, de ses tenues de scène extravagantes dans les années 70 à sa collaboration avec Alessandro Michele pour sa tournée d’adieu.

Comment est né ce partenariat créatif avec Gucci et Alessandro Michele autour de la création de vos tenues pour le Farewell Yellow Brick Road Tour ?
Je suis un inconditionnel du travail fantastique d’Alessandro Michele depuis qu’il a pris la direction de Gucci. Son mélange audacieux de couleurs, son exubérance et son éclectisme ont donné à la mode un énorme coup de pied au derrière ! J’adore la façon dont il célèbre l’individualité. Sa vision me rappelle l’enthousiasme fou que j’avais pour la mode, en particulier pendant les 30 premières années de ma carrière. J’ai remarqué quelques clins d’œil dans les collections d’Alessandro à certaines des tenues que j’ai portées. Quand je l’ai enfin rencontré, j’ai été stupéfait par sa gentillesse et sa passion pour l’artisanat. Nous sommes devenus amis proches car nous sommes tous les deux d’avides collectionneurs qui adorent associer l’antique et le contemporain. Depuis le tout début de ma carrière, je conserve précieusement des archives de mes tenues de scène. Je me suis dit que ce serait amusant d’ouvrir mon petit coffre au trésor à Alessandro et son équipe.

C’est ce qui leur a servi de point de départ. Parmi toutes les tenues de scène de votre dernière tournée, laquelle préférez-vous et pourquoi ?
Impossible de choisir une seule pièce ! Elles sont toutes magnifiques et confectionnées à la perfection. Pour moi, les tenues de scène sont indispensables. Elles me permettent de devenir un artiste complet. La théâtralité des costumes créés par Alessandro et Gucci m’aide complètement à me mettre dans l’ambiance et à me transformer.

Plusieurs looks de la collection Gucci Printemps-Été 2018 s’inspirent des tenues de scène de vos archives. 
Vous dites que vous n’êtes pas nostalgique. Ces pièces apportent-elles quelque chose d’unique imaginé par Alessandro Michele ?
Quand j’ai vu le défilé, j’ai été époustouflé. Ce n’était pas une reproduction littérale de mes archives, mais bien une nouvelle vision, une réinterprétation astucieuse, qui s’intègre parfaitement à l’univers Gucci d’aujourd’hui. Ça m’a rendu extrêmement heureux ! Ouvrir mes archives et voir comment Alessandro a revisité mes tenues au goût du jour a déclenché chez moi une vague d’émotions grisante. Je n’arrive pas à croire à quel point mes tenues étaient excentriques, en particulier dans les années 70 ! À l’époque, j’étais comme un grand enfant dans un magasin de bonbons. Je ne pouvais pas m’arrêter : je devais porter des tenues toujours plus originales et extravagantes. C’est ce même enthousiasme débordant que je ressens quand j’entre dans une boutique Gucci aujourd’hui. J’ai hâte d’aller découvrir la collection Gucci Elton John quand elle arrivera en boutique. Vous vous décrivez comme un collectionneur.

Que collectionnez-vous ?
Depuis la fin des années 80, je collectionne des photographies, en particulier des petits clichés en noir et blanc. J’en possède certains qui datent de 1917 ! J’adore en avoir plein autour de moi. Je suis aussi fou de vinyles. J’ai recommencé à les collectionner récemment, après avoir vendu ma collection originale en 1990 pour lever des fonds destinés à la fondation Elton John contre le SIDA. J’aime leur côté tactile, leur odeur, le rituel associé à leur lecture et leur son de qualité supérieure ! Dès que j’ai un peu de temps, où que je sois, je me rends chez un disquaire. J’achète cinq à six nouveaux vinyles par semaine. Je possède également une vaste collection d’objets en verre que j’adore. Je les achète pour leur beauté, pas pour leur valeur.

Qu’allez-vous collectionner pendant votre Farewell Yellow Brick Road Tour ?
Des souvenirs ! Ce sera un tour du monde particulièrement intense. C’est ma dernière tournée donc les souvenirs que je vais créer seront d’autant plus puissants.

Dans les années 70, vous célébriez l’individualité. Comment la scène a-t-elle changé aujourd’hui ? Est-il plus facile pour les artistes d’exprimer leur différence ?
Je suis tellement heureux d’avoir été chanteur et artiste dans les années 70. Cette décennie a connu une explosion de créativité sans précédent dans la musique, la mode, et le cinéma. L’inspiration était partout, elle débordait d’individualité, de révolution, de positivité, d’espoir. Le fait que la génération actuelle soit attirée par le même état d’esprit, à travers les collections d’Alessandro Michele, me réjouit énormément. J’aime la façon dont Alessandro célèbre le culte de la différence chez Gucci. David et moi adorons porter ses créations, mais nous n’achetons jamais la même chose. Nous pouvons sélectionner les vêtements qui nous parlent pour exprimer notre propre personnalité et notre propre individualité. La vision d’Alessandro pour Gucci est une célébration de la diversité de la vie ! Au monde d’aujourd’hui, rempli de négativité et de division, il oppose une image joyeuse, positive et unifiée. Une vision qui célèbre notre envie à tous d’exprimer ce qui nous rend uniques et d’être acceptés pour ce que nous sommes. Je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles sa conception de la mode inspire autant les millennials. C’est un univers ludique et joyeux qui accepte tout le monde. Il est à la fois inclusif et individuel. 
En savoir plus ^
Juste avant le lancement de son Farewell Yellow Brick Road Tour, Sir Elton John a accordé un entretien exclusif à Gucci.com.Elton John, par lui-même
 

  • Photo: Sam Emerson
Juste avant le lancement de son Farewell Yellow Brick Road Tour, Sir Elton John a accordé un entretien exclusif à Gucci.com.Elton John, par lui-même
  • Photo: Sam Emerson
Juste avant le lancement de son Farewell Yellow Brick Road Tour, Sir Elton John a accordé un entretien exclusif à Gucci.com.Elton John, par lui-même
Juste avant le lancement de son Farewell Yellow Brick Road Tour, Sir Elton John a accordé un entretien exclusif à Gucci.com.Elton John, par lui-même
 

  • Photo: Sam Emerson
Juste avant le lancement de son Farewell Yellow Brick Road Tour, Sir Elton John a accordé un entretien exclusif à Gucci.com.Elton John, par lui-même
Juste avant le lancement de son Farewell Yellow Brick Road Tour, Sir Elton John a accordé un entretien exclusif à Gucci.com.Elton John, par lui-même
Mot de passe oublié
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Envoyer
Mot de passe oublié
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Envoyer
Mot de passe oublié?
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Merci
Un e-mail contenant des instructions pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à l’adresse