Courriel et/ou mot de passe invalide. Réessayez ou cliquez sur le lien « mot de passe oublié ?».
Veuillez entrer une adresse électronique valide.
Veuillez saisir un mot de passe valide
Menu Back

Connéxion Associès aux ventes

Une histoire et un podcast envoûtants par Vanessa Grall, fondatrice de messynessychic.com. Elle dévoile La Scarzuola, cadre de la nouvelle campagne Gucci Bloom.
 Une cité endormie au cœur de l’Italie, œuvre secrète et surréaliste d’un seul homme

S’il existe une porte vers le monde de Narnia, vers un univers parallèle exempt de toute réalité, elle se cache probablement parmi les arbres graphiques d’un jardin secret, au cœur des collines de l’Ombrie. Au bout d’une route sinueuse de gravier blanc, une cloche sonne l’arrivée des audacieux visiteurs qui ont la chance de le trouver ; les imposantes grilles s’ouvrent en grinçant pour révéler un lieu hors du commun, à la fois onirique et inquiétant. La Scarzuola...
 Imaginez une cité de pierre inhabitée, l’écho d’une source sacrée qui coule à flanc de colline murmurant à travers ses murs. Un labyrinthe de symboles mystérieux et de flore exotique vous entoure. En foulant ces terres anciennes, vous découvrez le projet d’un homme qui a consacré sa vie à la création de sa propre utopie théâtrale. Tomaso Buzzi, architecte milanais, est arrivé sur ces collines en 1956. Il ne s’y trouvait que les fondations d’un monastère médiéval oublié, laissé à l’abandon. Envoûté par ce domaine fantomatique, il acquiert le terrain où il allait commencer à esquisser de façon compulsive les contours de sa propre cité idéale, gravant dans le relief qui s’y prêtait les déclivités de la vie. Ce qu’il a laissé derrière lui reste unique dans toute l’histoire de l’architecture, plus surréaliste que n’importe quel décor de film de Fellini, et pourtant, d’une certaine manière, La Scarzuola demeure le secret féérique le mieux gardé d’Italie.
 La légende raconte que Saint-François d’Assise avait trouvé refuge sur cette colline isolée des siècles auparavant. Il y aurait planté un laurier et un rosier d’où une fontaine miraculeuse aurait jailli ; source qui coule encore aujourd’hui sur les terres de La Scarzuola. Son nom provient d’ailleurs de la scarza, une plante des marais qui poussait sur les bords du ruisseau et dont Saint-François se serait servit pour construire une petite cabane. Comme pour nombre de paysages dans la région de l’Ombrie, le site a été imprégné de l’histoire et des traditions franciscaines. D’une modeste église à un monastère du seizième siècle célébrant le saint et son acte, le site accueillait une communauté fidèle, lieu de prière et de méditation, avant d’être abandonné à nouveau au dix-neuvième siècle et de tomber en désuétude.
 À l’apogée de sa carrière, Tomaso Buzzi découvre ce site isolé, abandonné et délabré. Il avait restauré certains des plus importants palais italiens, ce qui lui valut la notoriété d’architecte préféré de la bourgeoisie. Mais le site de La Scarzuola avait quelque chose de particulier qui l’éloigna de tout cela.
 Il décrit dans ses notes ce lieu propice « à la musique et au silence, à la grandeur et à la misère, à la vie sociale et à la vie érémitique de contemplation dans la solitude ; un royaume de fantaisie, de contes de fées, de mythes, d’échos et de réflexions en dehors du temps et de l’espace... ».
 L’eau de La Scarzuola, qui coule entre les voûtes et les fontaines et reflétant la merveilleuse excentricité de la citadelle surréaliste de Buzzi, est peut-être magique. Tout a commencé avec la restauration minutieuse du monastère, avant qu’une vision plus large ne s’installe dans l’esprit de l’architecte. « Une autobiographie gravée dans la pierre » selon ses mots, où tous les plaisirs et les vices de sa vie pouvaient se mêler en un seul lieu stupéfiant.
 Des torses nus s’élancent des temples dentelés, pour laisser place à des escaliers et des ponts sans fin faisant écho aux mondes oniriques de Dali et d’Escher. Parcourir les jardins, c’est assister à un spectacle théâtral qui se déroule sur sept scènes interconnectées, dont l’une est suffisamment grande pour accueillir 600 spectateurs invisibles, symbolisant l’âme qui est montrée et dissimulée en même temps. La Scarzuola possède sa propre Tour de Babel, ses propres pyramides, un Parthénon et un Arc de Triomphe ; un véritable amalgame gigantesque de structures classiques, gothiques, renaissances et maniéristes, inspirées de constructions célèbres du passé. Dans ce paysage urbain disproportionné, le chemin parcouru par le visiteur conduit à une plus grande prise de conscience de lui-même, à travers le carnet de croquis surréalistes d’un architecte. Les bâtiments n’ont aucune fonction perceptible, dissimulant les strates de signification et le symbolisme ésotérique qui imprègnent chaque pilier en pierre. Des lunes mystiques et des yeux de pierre inquiétants surprennent le visiteur à chaque pas et lui donnent des frissons.
 À sa mort en 1981, son obsession étant sans fin, il laissa sa « citta ideale » inachevée. Les plans surréalistes sont maintenant entre les mains de son neveu Marco Solari, tout aussi excentrique que Buzzi, qui vit aujourd’hui dans la propriété labyrinthique, accueillant les voyageurs hors des sentiers battus.
 Solari fait souvent référence aux notes et aux dessins laissés par son oncle et pense que ces structures fantastiques faisaient écho à un livre méconnu publié en 1499, ouvrage admiré par le grand psychologue du vingtième siècle, Carl Jung. Conte surréaliste de la poursuite de l’amour dans un paysage onirique, La Scarzuola semble en effet tout droit en sortir. 
 Solari s’attache méticuleusement depuis des années à restaurer ces lieux et à en conter l’histoire, mais aussi à faire surgir de terre ce que Buzzi avait laissé à l’état de projet et d’esquisse, en réhabilitant notamment l’ancien couvent franciscain. Une quinzaine d’années après la mort de Buzzi, son neveu a découvert une fresque datant du treizième siècle lors de la restauration de l’église du monastère. L’œuvre représentant François d’Assise en lévitation serait l’une des premières représentations visuelles du saint.
 Entrelaçant l’art et l’architecture à la magie et au miracle, La Scarzuola, si ce n’était sa localisation, serait aujourd’hui un site emblématique. Mais son emplacement isolé, niché dans les collines de l’Ombrie, l’a caché aux yeux du monde, ou du moins, à ceux qui ne sont pas assez curieux pour le trouver.
 Considérons-la plutôt comme une ode aux architectes extravagants qui transforment leurs rêves en pierre dans des lieux où ils ne font aucun mal et où ils donnent au monde une aura de romance et de mystère. Si seulement il était possible de saisir cette aura à l’intérieur d’une bouteille et de l’emporter avec soi... 

messynessychic.com
En savoir plus ^
Vanessa Grall, fondatrice de messynessychic.com, relate l’histoire de La Scarzuola, lieu d’une nouvelle campagne Gucci Bloom. La Scarzuola
 

Vanessa Grall, fondatrice de messynessychic.com, relate l’histoire de La Scarzuola, lieu d’une nouvelle campagne Gucci Bloom. La Scarzuola
Vanessa Grall, fondatrice de messynessychic.com, relate l’histoire de La Scarzuola, lieu d’une nouvelle campagne Gucci Bloom. La Scarzuola
Vanessa Grall, fondatrice de messynessychic.com, relate l’histoire de La Scarzuola, lieu d’une nouvelle campagne Gucci Bloom. La Scarzuola
Vanessa Grall, fondatrice de messynessychic.com, relate l’histoire de La Scarzuola, lieu d’une nouvelle campagne Gucci Bloom. La Scarzuola
Vanessa Grall, fondatrice de messynessychic.com, relate l’histoire de La Scarzuola, lieu d’une nouvelle campagne Gucci Bloom. La Scarzuola
Mot de passe oublié
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Envoyer
Mot de passe oublié
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Envoyer
Mot de passe oublié?
Veuillez saisir l'adresse électronique fournie lors de votre inscription, et nous vous enverrons un lien de réinitialisation du mot de passe.
Merci
Un e-mail contenant des instructions pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à l’adresse