UNICEF Récit Photographique

  • J’aime 0
Des enfants défavorisés se retrouvent derrière l’objectif dans un atelier photo d’Afrique du Sud

Nokwanda, 12 ans et de corpulence légère, se cachait la tête dans ses mains chaque fois que quelqu’un lui posait une question. Sa participation dans le nouvel atelier de photographie soutenu par l’Unicef à Estcourt en Afrique du Sud se voyait compromise.

Cependant, lorsqu’on lui a demandé de choisir sa photo préférée, Nokwanda s’est transformée. Elle a sut directement laquelle choisir, montrant du doigt la photo d’agents de police à l’école primaire de Lyndhurst, à laquelle elle se rend. « C’est ma préférée parce qu’elle montre les policiers entrain de nous dire que nous devons dénoncer n’importe qu’elle personne qui cherche à nous faire du mal », dit-elle, soudainement assise droite comme un i.
http://www.gucci.com/images/ecommerce/styles_new/201006/web_inset/wg_unicef_photoessay_1_web_inset.jpg

Crédits: Twentieth Century Fox et Pathé

L’atelier photographique, fondé par l’Unicef en partenariat avec Gucci, a été initié dans le village semi rurale d’Estcourt à KwaZulu-Natal, l’une des provinces les plus pauvres d’Afrique du Sud.

Malgré les progrès réalisés depuis l’époque de l’apartheid, l’Afrique du Sud reste l’un des pays au monde avec la plus grande inégalité en termes de revenus. Le virus du HIV/SIDA a également eu un impact dévastateur. Il est estimé que plus de la moitié des 2.5 millions d’orphelins du pays ont perdu leurs parents du SIDA.

Sur les 400 élèves de l’école primaire de Lyndhurst, 81 ont perdu un de leurs parents et 24 ont perdu les deux. En plus de leur détresse causée par l’orphelinat, ces enfants sont très vulnérables aux abus.

http://www.gucci.com/images/ecommerce/styles_new/201006/web_inset/wg_unicef_photoessay_2_web_inset.jpg

Crédits: Twentieth Century Fox et Pathé

Les taux d’abus sexuels en Afrique du Sud sont parmi les plus élevés du monde et les enfants sont les plus à risque. Plus de 50 élèves de l’école primaire de Lyndhurst, dont Nokwanda, doivent marcher des heures sur des chemins isolés pour se rendre à l’école.

C’est dans cette atmosphère que le photographe de l’UNICEF Giacomo Pirozzi a organisé l’atelier de photographie, apprenant des notions basiques de photo à 20 élèves – tous pauvres, orphelins ou autrement désavantagés.  À la fin de l’atelier, les nouveaux initiés passèrent en revue leur travail, discutant les points positifs et les messages de leur propre travail ainsi que celui de leurs pairs. Ensuite, ils légendèrent les meilleures photos. Le point fort de l’atelier fut les votes pour le meilleur photographe, la meilleure image et le meilleur groupe, et chaque participant reçut un certificat.

http://www.gucci.com/images/ecommerce/styles_new/201006/web_inset/wg_unicef_photoessay_3_web_inset.jpg

Crédits: Twentieth Century Fox et Pathé

Gucci, le fondateur de cet atelier et partenaire de l’UNICEF depuis 2005, est aussi l’entreprise dont le mécénat est le plus important envers le programme « Schools for Africa » établi en 2004 par l’UNICEF, la Fondation Nelson Mandela et la Hamburg Society. « Schools for Africa » vise à renforcer l’accès à une éducation de qualité dispensée à tous les enfants, sans oublier les enfants qui vivent dans une extrême pauvreté et ceux qui ont été rendu orphelins à cause du SIDA. Cette initiative finance aujourd’hui des programmes éducatifs dans 11 pays d’Afrique.
http://www.gucci.com/images/ecommerce/styles_new/201006/web_inset/wg_unicef_photoessay_3_web_inset.jpg

Crédits: Twentieth Century Fox et Pathé

Merci de sélectionner votre pays

Sites avec shopping en ligne
Découvrez nos sites internet
Selling_divider

veuillez noter que si vous changez de pays pendant vos achats, le contenu de votre panier sera supprimé

LIVRAISON EXPRESS GRATUITE ET EMBALLAGE CADEAU GRATUIT SUR TOUTES LES COMMANDES PASSES SUR GUCCI.COM

Cette offre ne sera applicable qu'aux achats effectués sur les sites européens et UAE de Gucci.com